Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 3 Mar 2020 dans Actualités, Epreuve orale du DNB

Quelques conseils pour la passation de l’épreuve orale du DNB

En arrivant pour l'épreuve

- Arrivez devant la salle à l’heure, voire avec quelques minutes d’avance, on ne sait jamais.

- Ayez déjà à portée de main : votre convocation et votre pièce d’identité, tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour votre passation (dossier, clé USB, ...) ainsi qu’un stylo car vous allez devoir signer.

- Il est conseillé d’avoir une tenue vestimentaire convenable et sobre.

- N’oubliez pas qu’il s’agit d’une épreuve officielle, toute fraude ou tentative de fraude sera sanctionnée. Aussi, votre téléphone portable doit être éteint avant d’entrer dans la salle.

- Ne rentrez pas dans la salle avant d’y avoir été invité.

- Soyez poli : dites bonjour.

Pour la présentation de 5 minutes

- Lorsque le jury vous y invitera, installez-vous face à lui et remettez-lui ce que vous avez prévu pour lui.

- Trouvez rapidement une position correcte et confortable dans laquelle vous pourrez être détendu tout en gardant le dos droit.

- Ne gardez rien dans vos mains, ce sont elles qui trahissent le plus le stress. Joignez-les sur la table, ou posez-les sur vos jambes.

- Respirez, et attendez que le jury vous le dise avant de commencer à parler.

 - Ne parlez pas trop vite, et regardez le jury dans les yeux (les deux professeurs !), sinon vous donnerez l’impression de « réciter ».

- Articulez, séparez vos phrases. Le jury doit pouvoir suivre et comprendre ce que vous dites, ne le perdez pas.

- La structure de votre plan doit être distinguée : marquez une pause entre les différentes parties, et respirez !

 - Ne lisez surtout pas ! Vous pouvez bien sûr jeter un petit coup d’œil de temps en temps à vos écrits, mais vos yeux regardent ceux à qui vous vous adressez, vous êtes censés savoir de quoi vous parlez.

 - Ayez un langage adapté : pas de familiarité ni de vulgarité. N’employez pas de mots que vous ne comprenez pas : vous risqueriez de mal les employer, ce qui attirerait la suspicion du jury qui vous demanderait alors de les expliquer.

- Ne vous laissez pas perturber par ce qui peut se passer au tour : si une sonnerie retentit ou si un des professeurs se lève, c’est qu’il doit y avoir une bonne raison. Mais si on ne vous dit pas d’arrêter c’est que vous pouvez continuer sereinement.

- N’oubliez pas de faire participer le jury si vous ne voulez pas qu’il s’ennuie : montrez lui les éléments que vous évoquez, servez-vous de vos mains.

- Faites clairement ressortir votre conclusion : le jury doit être conscient que votre exposé touche à a sa fin. Il prêtera une attention toute particulière à vos dernières paroles. Si cela est bien fait, vous ne devriez pas avoir à dire « J’ai fini... ».

Pour l’entretien de 10 minutes

- Soyez attentif aux questions du jury, ne répondez pas « à côté ». Si vous n‘avez pas compris le sens d’une question, demandez poliment s’il peut la reformuler.

- Si vous ne connaissez pas la réponse à une question, dites le franchement plutôt que d’inventer ou de répondre d’énormes erreurs, cela serait mal vu.

- Continuez à regarder le jury, il ne vous veut aucun mal. Ce n’est pas un interrogatoire, c’est un entretien.

- Ne faites pas de grimaces indiquant que vous ne savez pas, ne vous énervez pas, ne manquez pas de respect au jury. C’est vous le candidat, restez digne.

- Ne vous levez que lorsque le jury vous invitera a quitter la salle.

- Restez poli jusqu’au bout : remerciez le jury et dites-lui au revoir.

- Récupérez toutes vos affaires, y compris votre convocation et votre pièce d’identité.